Jébo, à l'approche de la fin de vie, comme tout un chacun , s'interroge ?

 

il en est qui se préparent "à aller en Suisse" pour se faire "euthanasier" s'ils sont gravement malades !

d'autres désignent par formulaire spécial un (e) "mandataire de protection future" ! à noter aussi que beaucoup s'en foutent, se disant "tant qu'on est en vie, on en profite, après ! advienne que pourra ..."

 

et notre Jébo, il dit quoi, lui ?

 tel qu'on le connait, ne peut-on à juste titre se demander s'il n'est pas en train de se préparer une sortie terrienne, digne de son esprit blagueur !

mais oui,oui, c'est ça ! il fait déjà des clins d'yeux à son St-Jérôme, qu'il "voit, nous dit-il, dans l'azur, loin au-dessus de nous ...

      et il ne peut s' empêcher d'ajouter :

et ce grand saint, appelé aussi  " un des Pères de l' Eglise",

il va  me poser cette question -- très simple, j' en suis persuadé  --

                       

                       

     Vous arrivez d’ où ?

 

 

 

 

hé bé , guère facile de répondre du tac au tac, sans avoir préparé un sacré bon dossier !

Jules, L'Ajac, Léon, c'est le moment de venir m'aider !

et le jeannot, pareil :  des dessins, il m'en faut encore,  sinon le Saint, il me fout "au trou" !

et puis,  je ne ui ai pas dit ( mais il est vrai qu'il doit le voir, de là-haut), j'ai au c...,  non, qu'allais-je dire ! j'ai aux fesses, le représentant sur terre du "Grand Lucifer", qui n'arrête pas de me faire commettre des conneries, parfois énormes ... regardez sa tronche ( c'est Jeannot qui en a rêvé un soir et qui me l'a mis en dessin, pour marquer le coup ! )

 

 

ça fait tout de même plus de 15 ans qu'il me colle au train, ce salaud,

quand

ce n'est pas à Paris ( il insuffle à un de mes débiteurs des manoeuvres, diaboliques ! c'est pas dieu-possible),

c'est à Thonon ( et là j'ai un autre adversaire que je traîne devant les tribunaux tant il m'accable de mensonges , voire de calomnies )

 

  voyons tout ça plus en détail                                 à suivre le temps d'avoir une conclusion -- que j'espère favorable -- aux 2 actions judiciaires intentées devant le TGI, de Paris,  pour la première

        de Thonon, pour la seconde