En avant pour

 

 

 

                                      2018

 

 

 

Le 27 avril : «  MACRON », on en parle de plus en plus !

 

et , au sein de notre "Groupe inter-blogueurs", en  27, 92, 94 et 74 :   idem …

aussi, nous avons décidé de revoir la situation , d'en débattre et on publiera un compte rendu en début mai prochain !

 

Surtout, un souci nous tient :

 

changer la pratique de la politique ...

 

Le 29 mars : de graves événements

 

mettant le pays dans un grand émoi …

 

nous venons de traverser une phase qui restera

dans notre mémoire , avec 2 attentats

 

° l’un, acte terroriste dans une petite ville de province

 

° l’autre, à Paris, assassinat raciste d’une dame âgée, chez elle

 

serions-nous entrés dans une phase

 

nouvelle de notre pays, dans lequel le

 

fonctionnement «  république

 

démocratique » est trop faible pour

 

enrayer la montée d’un mouvement de déviance avec des jeunes -- et des moins jeunes -- tuant, assassinant , sans aucun souci de leur propre mort ?

 

 

Comment, après avoir rendu un grand hommage national à ce bel officier de gendarmerie ayant perdu la vie en se proposant à la place d’une femme prise en otage par un « islamiste » armé - pistolet et couteau - qui a fini par le tuer au terme d’une dialogue quasiment impossible,

ne pas mettre en route des mesures plus draconiennes, même si elles sont ressenties comme anti-liberté ?

         ( photo : Le parisien)

 

voir notre dialogue entre blogueurs sur l'actu , ô combien troublée en ce moment                                                à suivre 

 

 

                                           °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°° 

 

 

en ce début d'année, nous avons déjà

 

beaucoup de choses à "se mettre sous la

 

dent" ...

 

 

 

° de l'alternance soleil-- pluie--inonda- 

 

tions--neige --avalanches--jeux olympi-

 

ques-- réconciliation, pour la circonstance,

 

des 2 pays ennemis, Corée du Nord et

 

Corée du Sud ....

 

 

 

° du vide politique, donc il faut voir ce que

 

font en privé nos dirigeants ( et Nicolas

 

Hulot n'échappe pas à la règle ...)

 

 

 

 

° des soucis des Français , toujours là à se

 

plaindre ... (heureusement la bataille

 

familiale sur la succession de Johnny va les

 

divertir un peu !)

 

 

 

ah, encore ces chardons !!! il va bien falloir planter autre chose ...