IV  ( B)

 

 

le 15 mars 2015

texte en prépa par Jules du Val d' Hermone

 

Le 28 mai 

Et nous voici déjà en mai et rien de fait ! hélas, nous avons été fort occupés...et pas stimulés du tout par de la "grisaille" qui persistait, persistait ... au point d'en rendre malheureux même les oiseaux ! vous avez remarqué comment étaient tristounets les pigeons voyageurs qui étaient remontés vers le "nord" plus vite que d'habitude, leurs "antennes" leur ayant fait savoir qu'en France, entre autre , le "réchauffement" se faisait sentir ...  " tu parles" ! 

bon ! vous avez compris, c'est moi , Jules à Léon du Sez ( et comme vous n'allez pas manquer d'ajouter avec ironie, "là-haut dans ses chères montagnes du chablais thononais-bords-de-lac"!), qui m'y colle encore à ce récit ! mais quand j'en aurais assez, je passerais le job à mon acolyte de Normandie, le fameux "Léon-le-touriste-à Broglie" ! ah, celui-là, il faut se le faire ! il fait semblant d'être sur-occupé ! et il en glande pas une ! enfin, c'est ainsi ...y'a ceux qui bossent et les autres qui ....baillent !