«  Vous arrivez d'où, le petit

 

          montagnard ? »

 

 

               °°°°°°°°°

 

 

       

 

L'ultime escapade de

 

notre JJL-B qui monta

 

sur la montagne et n'en

 

redescendit point ….

 

il avait décidé d'aller frapper à la porte de St-Jérôme, gardien de l'entrée du «  Grand azur bleu ciel » …. il savait que la partie serait rude car le saint avait la réputation de ne pas être un marrant, lui qui avait tant malmené les grands dignitaires de Rome :

 

 

une dernière fois il s'adressa à son compagnon de jadis en Vallée du Brevon

 

 

--Jules du Val d'Hermone, lui demanda-t-il, à mon départ, que j'ai choisi pour assez bientôt, tu montreras à nos

chers(es) lecteurs (trices)

 

l'article du journal Directmatin du 30 septembre ( le jour de la St-Jerome) illustrant bien qui était ce saint puis un tableau d'artiste le représentant en grande concentration

 

et tu les inviteras à parcourir mon argumentation présentée au Saint pour qu'il me prenne parmi les heureux …

 

lu dans le journal Directmatin, un 30 septembre , jour de la fête du saint 

 

 

cette présentation est si épatante que j'éprouve le besoin de vous en mettre un extrait :

 

Quel caractère ! Pour Jérôme, toute occasion est bonne pour fustiger le clergé, les veuves romaines, le préfet de la ville, et même le futur pape. Bref, tout ce qui est politiquement correct lui est insupportable.

 

Le pape Damase reconnaît la valeur de son secrétaire particulier Jérôme, sa droiture et sa grande intelligence. Il préfère donc qu’il se consacre, loin de Rome pour éviter les scandales, à un travail de longue haleine. La traduction de la Bible en latin, plus personne ne comprenant parfaitement le grec et l’hébreu. Travail colossal. Jérôme s’y attelle sans relâche depuis Bethléem. Sa traduction fait toujours loi. Il a la gloire unique d’avoir laissé à l’Eglise cette version célèbre appelée la Vulgate. On dit de lui : «Il travaillait vite et bien, il produisait comme il respirait.» De la Terre sainte, il ne peut s’empêcher d’écrire des lettres virulentes à l’aristocratie romaine. Quelques grandes matrones de l’Aventin le suivent en Palestine. C’est lui qui fait ajouter la doxologie «Gloria Patri…» à la fin de la récitation de chaque psaume. Né en Slovaquie, de parents riches et illustres, il meurt en 420 à Bethléem, à 90 ans. Son corps a été ramené à Rome, dans la basilique Sainte-Marie-Majeure. Il est docteur de l’Eglise. C’est le Patron des exégètes et des traducteurs.

                          °°°°°°°°°°°°°°°

 - et vu sur la carte postale 

 

 

         – hé, un petit paysan de montagne du Chablais en Hte-Savoie !

s'exclama St Jérôme qui lui balança sa question, aussi sombrement qu'il est sur ce tableau de grand peintre !  

 

nous étions en fin d' été …. ; il faisait beau tout le monde était censé être joyeux ! Eh bien, non ! beaucoup avaient peur des attentats, des orages avec énormes inondations et gros dégâts ! de l'invasion de groupes incessants d'émigrés fuyant leur pays pour des raisons d'insécurité ou victi-mes de la misère ! Des « européens" se « chamail-lant » et n'arrivant pas à se mettre d'accord sur ce problème d'accueil de pauvres gens bravant la « méditerranée » sur des embarcations de fortune ! De la montée en France d'un désir de protéger « les valeurs » léguées par le aînés ! Au plan international, d'un chef d' Etat américain un peu fou-fou, de la montée en puissance de grands Etats , Chine, Inde, japon, Indonésie ! Au plan environnemental, de la fonte des glaces aux pôles , du réchauffement, du mal-être de la planète , qui souffre en pensant à sa fin déjà annoncée ! De l'évasion possible, en prépa , vers une ou plusieurs autres planètes !!!

 

 

«  Vous arrivez d'où , le petit

 

          montagnard ? »

 

                           on lui montre aussitôt une carte du Chablais 

 

    à suivre ....